Des filets de pêche en fibre de baobab

0
815
baobab

Il est un arbre facilement reconnaissable au Sahel de par sa grandeur et ses formes si caractéristiques: le baobab. Symbole majestueux de l’Afrique, c’est une ressource d’une grande importance. Ses usages sont multiples et il peut aussi bien apporter de la nourriture que des produits à but médicinal. Une autre utilisation nous intéresse particulièrement: la fibre de baobab.

La fibre de baobab, qu’est-ce que c’est?

Le matériau textile issu du baobab est un tissu naturel. Il provient de la partie interne de l’écorce de l’arbre qui est très fibreuse. Ce dernier est aujourd’hui très peu développé, surtout à l’échelle mondiale. La fibre de baobab reste ainsi une fibre assez traditionnelle travaillée presque uniquement dans les pays d’Afrique tropicale. Afin d’obtenir ce matériau, les fibres de l’écorce sont déchirées dans la partie basse du tronc. Cette technique peut être fatale pour d’autres arbres, mais le baobab y survit et produit par dessus sa blessure une nouvelle écorce. Après leur prélèvement, les fibres sont humidifiées ou même mâchées dans certaines régions qui préfèrent garder les méthodes traditionnelles. Une filature est ensuite effectuée en fonction de l’utilisation prévue.

Les propriétés de la fibre de baobab

Encore très peu connue de notre société de consommation, on sait de la fibre de baobab qu’elle est longue, rêche et très résistante. Sa couleur naturelle varie du rose au brun foncé. Ses propriétés écologiques sont intéressantes et attractives: l’écorce de l’arbre possède un attribut auto-régénérant avantageux qui n’est aujourd’hui aucunement exploité par une quelconque industrie. La fibre de baobab laisse donc place à une nouvelle voie de développement sur laquelle peut s’engager un procédé de production pensé dans le respect de l’environnement mais aussi dans le respect éthique de la région.

Les utilisations de la fibre de baobab

Aujourd’hui, les fibres de baobab sont principalement utilisées localement. Ses applications, dues à ses propriétés physiques rêches et résistantes, se concentrent sur la production de cordages en tout genre. Après le tressage des fibres, ces dernières sont utilisées dans la confection de paniers traditionnels, d’instruments de musique ou encore de fils et de filets de pêche. Dans un avenir proche, les fibres de baobab pourraient également être utilisées dans le secteur textile. Un designer nommé Eric Raisina a par exemple utilisé cette fibre naturelle lors d’une exposition pour Textifood en y présentant une pièce unique en fibre de baobab. L’évolution de l’utilisation de cette fibre et l’apparition d’innovations pourraient permettre à la fibre naturelle de baobab de se démocratiser et offrir une alternative textile responsable.

robe fibre baobab textifood
Crédit photo : site la marne agricole
robe fibre baobab textifood
Crédit photo : Teksite

Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com


Notez la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.