La coopération textile au service de l’économie circulaire.

0
237
économie circulaire

Nous vivons aujourd’hui un tournant de l’industrie textile, le modèle linéaire sur lequel elle repose conduit à deux problèmes majeurs. Premièrement un épuisement des ressources naturelles ; et deuxièmement, des difficultés concernant l’accumulation et le stockage des déchets. Ce deuxième élément est d’autant plus alarmant depuis le 1er janvier 2022 et l’instauration de la loi AGEC qui interdit la destruction des invendus textiles. Ces impulsions contraignent les entreprises textiles à bannir le modèle linéaire pour s’inscrire dans une économie circulaire.

Un modèle durable.

L’économie circulaire ce n’est pas juste la désignation d’un modèle, c’est tout un mindset qui induit un ensemble de pratiques visant l’optimisation des matières et des énergies. C’est en fait la réponse aux problématiques environnementales et sociales de notre société actuelle, et également le moyen de lutter contre la surproduction et les modèles de fast fashion nocifs. Ce projet de durabilité est d’autant plus stimulant puisqu’il rassemble des personnes aux valeurs communes et mobilise leur créativité au service de coopérations nouvelles qui nous permettront de bannir ce modèle de la course au profit. C’est l’occasion pour les marques de l’industrie textile de réinventer leurs processus de commercialisation et d’image de marque.

La coopération comme atout.

Il est nécessaire de placer l’humain comme étant initiateur de ce changement. Dans un contexte de transformation du modèle ancestral de l’économie linéaire vers un schéma durable. Nous devons nécessairement prendre les devants et œuvrer communément pour notre volonté de faire avancer les choses. Dans ce combat, la coopération des humains entre eux semble être la clé pour se lancer, en toute confiance, vers des pratiques plus respectueuses de notre environnement.

Coopérer avant de collaborer.

La volonté d’agir prime sur les actions qui sont menées. La coopération suppose une œuvre commune entre êtres humains qui partagent les mêmes valeurs. Elle précède la volonté de collaborer qui repose sur un partage d’intérêt et une certaine complémentarité. Ainsi, les entreprises ne peuvent collaborer sans une coopération, un accord. Dans le cadre de la transition écologique, le sens commun est de rassembler les forces de chacun afin de garantir sa réussite. C’est la raison pour laquelle la collaboration est un atout majeur de notre précieuse transition écologique, car elle permet de rassembler des acteurs engagés pour l’écologie, et leur donne la possibilité de s’unir pour agir.

Quelques exemples de collaborations durables.

Comment peut-on créer des synergies entre les acteurs ?

The north face X Spinnova.

L’objectif de leur collaboration est simple : proposer des textiles durables à haute performance. La marque d’outdoor proposera une nouvelle collection réalisée avec les matériaux de la fibre Spinnova, une fibre 100% circulaire qui ne produit pas de déchets, sans compromettre la qualité des vêtements proposés par notre leader. La coopération des deux marques repose sur un échange de bonnes pratiques non négligeable. Pour The North Face, il s’agit là, d’améliorer son image de marque et la qualité des produits proposés pour sa clientèle, tout en permettant à Spinnova de gagner en légitimité.

Aigle et Faguo.

D’autres ont également fait ce choix, comme Aigle, marque historique de vêtements d’extérieur, et Faguo, nouvelle enseigne de mode engagée pour l’écologie collaborent pour créer une collection de pièces outdoor en matériaux recyclés. Par ce biais, Faguo se crée une renommée sur le marché, et Aigle se lance dans la conception durable.  Ces collaborations sont d’autant plus pertinentes puisque pour garantir la durabilité d’un vêtement, il se doit également d’avoir du style, et pour cela quoi de  mieux que d’allier éco conception – et marque de renommée !  

Mais aussi, comment influencer une consommation responsable ?

Collection capsule mère-fille Promod X Tape à l’œil.

Ce projet, baptisé «Love Génération », est à nouveau l’occasion de s’inscrire dans une démarche durable pour les deux groupes de prêt à porter, puisque chaque pièce est réalisée en matière issue de l’agriculture biologique. Cette ligne regroupe des vêtements pour la femme et «sa fille » ; avec une réelle volonté de mettre en avant cette proximité entre les clientes et la marque. Message qui se ressent sur l’entièreté de la ligne éditoriale du projet : les deux marques ont même fait appel à de l’influenceuse française Lucie Kakuta Mambenga, connue sous le nom de @Babyatouprix pour l’occasion. Cette collaboration, est non seulement respectueuse de l’environnement, mais aussi l’occasion de promouvoir la consommation éco-responsable auprès de leurs clients. Bien plus encore, c’est l’opportunité de montrer que ce type de consommation est accessible à tous et se partage !

Nomasei X Molly et Reese Blutstein.

Les deux influenceuses ont eu l’opportunité du choix du design de l’iconique mocassin NONO. Une production artisanale, en cuir Métal Free ; c’est à dire qu’aucun métal n’a été utilisé pour le tannage des peaux, réduisant la pollution. Ainsi, la création d’un modèle tendance, porté et soutenu par ces icônes de la mode, à d’autant plus de chance d’être relayé et partagé. Cette collaboration, qui joue elle aussi de l’influence, permet la promotion d’un accessoire durable, et mieux encore, relaye le message comme quoi le luxe est également vecteur de changement.

Une collection capsule pour mettre en avant le style dans l‘upcycling.

Marine Serre X Mytheresa.

La créatrice Parisienne Marine Serre, confirme par le biais de cette collaboration avec le e-retailer Mytheresa, sa volonté de s’inscrire dans une démarche circulaire et éthique au travers d’une collection complètement upcyclée. Une ligne avec un thème qui se démarque par ses couleurs ; bleu et blanc, issues des draps upcyclés utilisés pour cette collection, et de cuirs invendus. Cette coopération valorise le style actuel et durable que peut revêtir une collection issue du recyclage ; un excellent parti pris pour la dynamique écologique dans le monde textile.

Ecrit par Agathe Blondiaux


Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com


Notez la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.