La révolution des culottes menstruelles chez les marques de lingerie

2
480

Les problématiques liées aux produits périodiques à usage unique désormais pointées du doigts, les femmes se tournent vers d’autres alternatives. En moyenne, une femme jettera au cours de sa vie entre 100 kg et 150 kg de serviettes, tampons et applicateurs (1), ce qui représente environ un budget de 3200 € (2). En plus d’être un désastre écologique, les protections intimes traditionnelles soulèvent des problèmes d’ordre sanitaire. Leur composition est clairement inquiétante. L’agence nationale de sécurité sanitaire a publié en 2018 un rapport soulignant la présence de perturbateurs endocriniens tels que des pesticides et des phtalates dans les tampons et serviettes hygiéniques (3).

Après le boom de la cup menstruelle il y a quelques années, c’est au tour de la culotte menstruelle de faire parler d’elle. Malgré un prix à l’achat, qui, au premier abord semble dissuasif (compter entre 25€ et 50€), l’essor des culottes menstruelles ne fait que débuter. A tel point que des grands noms de la distribution s’associent à certaines marques pour permettre leur démocratisation. Auchan et Monoprix proposent des culottes menstruelles de la marque Blooming. Monoprix va encore plus loin en offrant d’autres marques telles que Smoon (dont un partenariat avait été réalisé avec l’enseigne ETAM en 2019) et Réjeanne (qui avait réalisé une collaboration avec Darjeeling aussi en 2019). 

La culotte menstruelle s’impose désormais comme une réelle alternative aux protections périodiques à usage unique. Elle offre plusieurs avantages :

  • sur le plan écologique : lavable, elle ne part pas à la poubelle après chaque utilisation et est réutilisable plusieurs années
  • sur le plan sanitaire : la plupart des marques utilisent des matières labellisées OEKO-TEX qui certifie la non présence de substances toxiques
  • sur le plan économique : une année de protection jetable coûte environ 90€. Pour une utilisation optimale, il est recommandé de tourner avec trois culottes, dont le prix est de 30€ en moyenne. Après la première année, la dépense est donc rentabilisée.

De plus, la culotte menstruelle surfe complètement sur la vague du body positive : la gamme de taille est très étendue (en général, du 34 au 48) et les campagnes de communication vont également dans ce sens. Dernier détail : des marques comme Blooming, EliaSmoon, So Cup et Petites culottées proposent une gamme pour adolescentes.

Crédit Photo: Moodz

Enfin, l’engouement autour des culottes menstruelles ne s’arrête pas là. Si les bases de la couture n’ont aucun secret pour vous, alors vous pouvez confectionner vous-même votre propre culotte. Le site Chouettekit propose un kit de couture permettant de réaliser deux culottes menstruelles pour 32€. Là encore, la rentabilité est au rendez-vous. Les matières fournies sont certifiées OEKO-TEX et le patronage a été élaboré par la société Eclipse lingerie Studio. Prêtes à vous lancer ? 

Sources :


Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com


2 COMMENTS

    • Bonjour Margaux, Non pas forcément, OekoTex n’est pas un gage d’efficacité.
      Pour être sure que votre produit conviendra, il faut en acheter une en fonction de votre flux, et aussi avec de la fibre d’eucalyptus, qui retient bien les flux.
      Bonne journée

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.