Le CETI, centre de recherche des pionniers du textile innovant

0
79

Le CETI, c’est quoi ? 

Créé en octobre 2012 à Tourcoing dans les Hauts-de-France, le CETI (Centre Européen des Textiles Innovants), encourage les entreprises en faveur de l’innovation en concevant de nouvelles matières issues de vêtements recyclés. 

C’est un lieu pour concevoir, expérimenter, prototyper et industrialiser les nouveaux produits, matières et process adaptés aux besoins de la filière globale. Ainsi, chercheurs et industriels imaginent et testent les textiles du futur.

Son ambition : répondre aux enjeux sociétaux liés au développement durable, imposer le textile comme filière d’avenir pour notre région et porteur d’innovations durables. Ce centre souhaite également minimiser son empreinte environnementale.

Le CETI collabore ainsi avec les producteurs, les grandes marques et les distributeurs de la Mode, du sport, du luxe et des textiles techniques. 

Grâce à sa dimension internationale, le CETI se positionne aujourd’hui dans le Top 5 des centres techniques mondiaux.

Son rôle en faveur du textile innovant  

Projet phare du pôle de compétitivité UP-tex (pôle thématique dédié à la compétitivité par l’innovation), le CETI rassemble une équipe d’experts aux compétences interdisciplinaires : ingénieurs textiles, ingénieurs microélectroniques, marketeurs, designers, modélistes 3D,… soucieux de l’environnement et de la transformation des entreprises textiles.

Les différentes étapes de recyclage 

Ainsi, le CETI propose différentes plateformes d’innovation : la plateforme textile to textile recycling pour fabriquer des textiles recyclés à partir de n’importe quel textile, la conception de fils selon les besoins du client, le mélange de filament allant jusqu’à 3 composants, la conception du non-tissé, et enfin les prototypes 3D.

La plateforme est équipée de machines pour chaque étape du processus de recyclage.

Dans un premier temps, les produits récupérés sont triés et insérés dans une machine qui les broie, ce qui permet d’en faire des granulés de matières synthétiques (polyester, polyamide etc). La conception de ces granules permet la création d’un fil. 

Les granules sont alors effilochés afin de les transformer en fibres jusqu’à la création de fils à partir de ces fibres recyclées. Enfin, les fils obtenus permettent la conception d’un produit à partir de fils et fibres recyclées.

Fils 100% recyclé

Le CETI réalise également des prototypes avec la machine de LECTRA. Une équipe de designers/stylistes est présente pour la confection des échantillons à partir de fils et fibres recyclées.

Machine LECTRA

Le CETIA, filiale commune du CETI et de L’ESTIA

L’école d’ingénieurs ESTIA et le CETI avaient annoncé en février 2021, la création du CETIA à Bidart au Pays Basque, la première plateforme de  tri et démantèlement automatisé des articles textiles et chaussures invendus ou en fin de vie. 

Le but étant d’accélérer la transition technologique et environnementale de la filière du textile.

Cette filiale commune permet d’associer les expertises et les différentes capacités d’innovation du CETI et de l’ESTIA au service de l’industrie textile.

Le CETIA permet également de renforcer les moyens d’innovation durable de l’ESTIA. Afin de pouvoir aider les entreprises à répondre aux enjeux de l’économie circulaire, le CETIA à plusieurs ambitions. Il souhaite dans un premier temps permettre le réemploi et la valorisation des produits textiles, créer une fabrication 100% circulaire et enfin développer des unités de production automatisées au cœur de sites de consommation.

Le CETIA souhaiterait devenir dans quelques années le centre européen de référence de la circularité dans le textile.


Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com


5/5 - (1 vote)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.