Les chiffres du recyclage et de la seconde main

0
250
seconde main

Alors que les consommateurs achètent toujours plus de vêtements, ces derniers voient leur durabilité réduire progressivement. Selon une source à l’ADEME, nous achetons 60% plus d’habits que nous gardons 2 fois moins longtemps. Ce n’est plus un secret, la fast fashion conduit à un mode de production et de consommation non responsable et non durable. Cependant, des solutions éco-responsables existent pour contrer cette spirale infernale comme le recyclage et la seconde main, en nette progression suite à une prise de conscience collective importante.

Le recyclage des vêtements en France, un secteur légèrement en retard

En moyenne, chaque français trie un tiers de ses biens textiles, de ses chaussures et de son linge de maison. Un chiffre encore trop peu suffisant malgré le fait que 80% d’entre eux déposent des vêtements dans des conteneurs prévus à cet effet. L’information est donc bien communiquée mais les actions sont moins mises en pratique. De plus, la question de la recyclabilité des vêtements se pose: les matières mélangées, les teintures ou les composants présents sur les textiles ne permettent pas de recycler efficacement. Ainsi, certains privilégient amplement la seconde main, une alternative de consommation éco-responsable en croissance.

recyclage mode
Crédit photo : site joya life

Les chiffres de la seconde main en France en pleine expansion

Le secteur de la seconde main ne cesse de grandir et ce sont près de 30% des Français qui achètent des vêtements d’occasion aujourd’hui contre 16% en 2018. Une croissance exponentielle qui s’est vue impactée positivement par la crise du Covid notamment grâce à une digitalisation du marché attractive. La seconde main laisse derrière elle l’image vintage de vêtements ternis sortis du grenier et attire maintenant en force les millenials (25-37 ans) qui représentent 33% du total des consommateurs de vêtements de seconde main. Selon Médiamétrie, 1,5 millions de visiteurs consultent quotidiennement l’application de vêtements de seconde main par excellence en France, Vinted. La plateforme a connu un véritable boom et se place aujourd’hui à la cinquième place des sites e-com

merce en France, mettant en avant l’essor de ce marché. Les vêtements d’occasion sont si attractifs que les distributeurs classiques du secteur de la mode tentent de les intégrer dans leur offre. Par exemple, Auchan s’est associé à la plateforme de seconde main Patatam et propose des espaces seconde main dans ses hypermarchés dont les résultats sont prometteurs. 

En parallèle d’une sphère de fast fashion grandissante, les efforts pour consommer et agir plus responsablement prennent de l’ampleur. Les chiffres du recyclage démontrent qu’il reste encore beaucoup à faire et ceux de la seconde main sont ultra-prometteurs. Thred Up, une plateforme de vente de vêtements entre particuliers, a publié un rapport sur le marché des vêtements de seconde main et affirme que d’ici 2028, le marché de l’occasion devrait être plus lourd que celui de la fast fashion. Une prévision prometteuse pour un mode de consommation plus responsable.

Vêtements
Crédit photo : site The conversation


Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.