L’impression 3D textile: une solution industrialisable?

0
666
3 D print Danit PELEG

Imaginez-vous pouvoir imprimer directement à votre domicile le vêtement qui vous fait envie aujourd’hui. Une brillante idée soumise par Danit Peleg, une styliste israélienne. Ayant déjà confectionnée des collections entières de vêtements grâce à l’impression 3D, elle soulève l’ingéniosité de la démocratisation de ce processus. Alors, en quoi consiste réellement l’impression 3D textile et peut-elle être une nouvelle révolution industrielle?

Qu’est-ce que l’impression textile 3D?

Les imprimantes 3D font grandement parler d’elles: innovantes, elles permettent de créer en grandeur nature des fichiers virtuels de conception en trois dimensions. Au premier abord, l’impression 3D possède quelques difficultés à être assimilée à l’industrie textile. La cause? Le 3D printing utilise du plastique. Il est ainsi aisé de se poser des questions quant au confort et au rendu du produit en question. Cependant, de véritables avancées ont permis de créer un plastique assez souple pour créer un vêtement du quotidien.

3D print textile
Crédit photo site advance textile source

Les vêtements imprimés en 3D, une alternative pour le futur de l’industrie textile?

Dans l’industrie textile, la fabrication additive permettait dans un premier temps la création de pièces complexes. La haute-couture et les prototypes sportifs étaient les uniques initiatives conceptuelles en 3D printing. Or, ce sont bien des vêtements correspondant au besoin du plus grand nombre qui se développent aujourd’hui. Jupes, tee-shirts et d’autres vêtements sont créés et mis en vente. Cependant, la question de l’échelle de production se pose. Cette alternative peut-elle être industrialisable? La tendance serait au oui, mais pas maintenant. Il faut, en effet, considérer l’ensemble du processus de production qui est très technique ainsi que les investissements à effectuer. Ces derniers ont un prix conséquent même si l’on aperçoit une nette augmentation de l’accessibilité à ces nouvelles technologies. Quelques marques se sont lancées dans cette aventure en y accueillant un beau succès. 

Côté écologie, le plastique n’est pas une matière première éco-responsable. Mais des progrès pourraient permettre d’obtenir efficacement un plastique recyclé efficace. De plus, aucune matière n’est perdue ou jetée lors du processus de production car l’imprimante n’utilise que ce dont elle a besoin, ni plus ni moins.

Un vestiaire en 3D printing

Pour un point de vue plus concret, les créatrices Danit Peleg et Julia Daviy ont toutes deux respectivement lancé une collection de vêtements en impression 3D. Danit Peleg a fait fureur avec sa collection de fin d’études aux vêtements fluides et gracieux que l’on pourrait qualifier être le fruit d’un travail artisanal. Tout autant avant-gardiste et fervente militante contre le réchauffement climatique, Julia Daviy a su créer une collection de vêtements fonctionnels et tendances, le tout dans une optique de durabilité. Elle mêle dans ses collections des assemblements de pièces imprimées en 3D et des doublures fabriquées à partir de tissus éco-responsables. Par exemple, lors de son défilé à la Fashion Week de New-York en 2018, elle y a utilisé une doublure en filets de pêche recyclés.

3Dprint Danit Peleg
Crédit photo : Site Danit Peleg
3Dprint Julia Daviy
crédit photo : Site 3Dprint Julia Daviy

Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com


Notez la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.