Vous avez déjà sûrement aperçu son nom sur l’étiquette de l’un de vos vêtements favoris sans y prêter trop d’attention. Et pourtant, il s’agit là du label à suivre de près pour des vêtements sains et écologiques. Comme bien d’autres certifications, le label écologique Oeko-Tex se veut respectueux de l’environnement et de l’humain en mettant en lumière des textiles non nocifs. Ce label vous permettra, non seulement d’y voir plus clair dans vos achats, mais aussi de consommer responsablement. Faisons le point sur cet écolabel international.

Qu’est-ce que la certification Oeko-Tex?

De son nom complet Oeko-Tex® Standard 100, ce label d’origine allemande a été élaboré en 1992. Il s’agit d’une des premières certifications visant à garantir des textiles exempts de certains produits toxiques. Aussi bien pour le corps que pour l’environnement. Il fut pionnier car aucun autre label avant sa création ne permettait d’avoir un jugement fiable sur la qualité écologique des textiles.

La labellisation Oeko-Tex a permis de mettre au point un système international de contrôle et de certification sur les substances nocives dans les textiles. Plus loin encore, son contrôle s’est étendu jusqu’aux colorants afin d’avoir une traçabilité totale. Le tout s’appliquant à tous les textiles bruts, semis-finis ou finis.

Cependant, avec une traçabilité transparente et des vêtements sans nocivité, les tissus certifiés Oeko-Tex n’assure pas forcément une origine biologique.

Les normes du label Oeko-Tex

Afin de répondre aux exigences du label, les enseignes se doivent de respecter des normes de production. Délivrée pour une période d’un an, cette certification est attribuée par le laboratoire indépendant de l’Association OEKO-TEX. Dans le but d’effectuer des tests fiables, une étude est faite sur les site de production de l’entreprise postulante. Mais le laboratoire effectue également des contrôles aléatoires directement sur les produits mis en vente sur le marché. 

Ainsi, ils ont les clés en main afin de remplir le cahier des charges convenablement. De nombreuses substances chimiques passent un test, plus de trois cents, mais également le pH, la stabilité ou encore la solidité des couleurs. Ils effectuent une mise-à-jour des critères chaque année, d’où le délai de validité de la certification.

Ainsi, ce label met en évidence un problème parfois peu connu des consommateurs: certains vêtements ou textiles de maison peuvent être dangereux et nocifs pour la santé. Alors que les consommateurs sont de plus en plus sensibles à ce sujet, ce label offre une possibilité de transparence et de respect envers notre corps et envers l’environnement.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.