Revaloriser les chutes de cuir issues de gants industriels

0
435

Aujourd’hui, on compte plus de 800.000 tonnes de déchets de production (1) issues d’articles de cuir par an.

Sur ces 800.000 tonnes, la plupart partira à l’enfouissement chaque année.

Ce chiffre montre qu’avant même de chercher des solutions pour les invendus, il est urgent de réduire les déchets liés à la réalisation des articles de cuir.

Prenons l’exemple précis des gants en cuirs, ici, toutes les découpes réalisées pour la création d’une paire de gant représentent un déchet et pour redonner vie aux déchets issus de cette industrie, nous sommes allées à la (e-)rencontre de Recyc’Leather.

Les deux co-fondateurs Recyc’Leather ont identifié les chutes de cuir comme un déchet potentiellement valorisable il y a très longtemps, lorsqu’ils habitaient en Chine.

Ainsi, quasiment depuis leur fenêtre,  ils voyaient des quantités de matière homogène en gros volume mais de différentes qualités, couleurs et provenant de différentes productions.

Il fallait alors trouver un process nouveau pour créer une matière assez homogène et résistante pour créer des objets fonctionnels, tout en restant dans la maitrise raisonnée de l’impact environnemental des produits !

Et … c’est en associant toutes leurs expériences passées dans l’industrie du papier que la solution fut trouvée ! On vous dit tout dans cette Interview…

Recyc’Leather réduit en poudre les chutes de cuir, afin de créer des panneaux prêts à être imprimés comme du papier. Ce cuir est recomposé avec :

60% fibres de cuir (chutes de cuir)

30% latex naturel (Hévéa)

10% Polyuréthane a base d’eau (sans solvent) – Le plus innovant a l’heure actuelle.

Ainsi, aucun tannage au chrome mais une impression à chaud (3) comme sur du carton ou papier.

Crédits Photos : Recyc’Leather

Proposer du cuir Recy’Leather, c’est 90% d’eau utilisé en moins par rapport à un cuir neuf chromé, et une économie pour la planète de 20 tonnes de déchet destinés à aller directement à la décharge !

Crédits Photos : Recyc’Leather

Recyc’Leather compte déjà de très beaux clients qui sont de réels partenaires avec des valeurs communes dans la démarche environnementale globale.

Cette matière  semble être une belle alternative au PVC et au PU car elle peut également être utilisée dans l’univers de la décoration, et du packaging secondaire et primaire. Ce matériau est d’ailleurs très souple.

Pour les marques, il est possible de développer un moule et les différents grains sont codéveloppés et peuvent être exclusif.

Toutes les couleurs sont possibles, mais les couleurs trop pastels sont à proscrire.

Les clients : L’industrie du luxe (horlogerie, lunettes, montres, parfum et beauté…)

La production est réalisée dans la province de Canton et il ne livre pas la matière en Europe, il faut donc que le produit soit transformé sur place. Une livraison au Vietnam est possible.

Crédits Photos : Recyc’Leather

Recyc’Leather, participe aux « Objectifs du Développement Durable des Nations Unies — Objectif n°12 : Consommation et production durable ». – Mais pas que ! Ils ont aussi crée une marque d’accessoires : FRBG francsbourgeois.eu

Crédits Photos : Recyc’Leather


Pour créer vos produits, Recyc’Leather propose des porte-cartes, des étuis à lunettes, porte documents, coques téléphone. Découvrez par exemple la marque INE Paris, qui propose des portes-carte et chargeur de batterie http://ineparis.fr/

Pour l’avenir et continuer les recherches, Recyc’Leather établit des partenariats avec par exemple le CTC (Centre Technique de Cuir) ou avec des groupes d’étudiants pour optimiser le matériau sur la performance, spécialement la résistance. L’entreprise va aussi réaliser un ACV(4) de la matière comparée à 1m2 de cuir animal chromé. Recyc’Leather participe aussi à une étude menée par l’IFM et Kering, dont le sujet de « Sustainability meets luxury packaging ».

Crédits Photos : Recyc’Leather

Vocabulaire et Sources :

  • (1) Chute de production : Déchet obtenue quand on découpe et fabrique un produit.
  • (2)L’arbre HEVEA est un arbre qui crée le caoutchouc que Recyc’Leather mélange a la résine synthétique. Recyc’Leather utilise le caoutchouc d’arbre qui provient de Thaïlande . Sources Wikipédia
  • (3)Impression à chaud : Le marquage à chaud, parfois appelé embossage, est une technique d’impression consistant à marquer le papier dans son épaisseur avec une couleur, voire de l’or ou de l’argent. Sources : Escourbiac
  • (4) ACV : Analyse du cycle de vie
  • Sources : https://silmonext.silmoparis.com/?page_id=95

Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.