Zoom sur la matière première en bambou

0
785
fibre de bambou

Le bambou est une plante utilisée pour de nombreux usages depuis des milliers d’années. De la construction d’habitation à la création d’outils, ce roseau exotique se trouve être aussi la source d’une fibre végétale éco-responsable. Le bambou offre ainsi aujourd’hui une alternative textile écologique aux matières synthétiques et polluantes de l’industrie textile.

Le bambou: une matière première écologique

Les bambous ont l’avantage de pousser vite et ne nécessitent que très peu d’eau, jusqu’à quatre fois moins que le coton ordinaire. Sa culture ne nécessite également aucun engrais ni pesticides et la plante se charge par elle-même de préserver les sols. Elle est capable d’absorber une grande quantité de gaz à effet de serre tout en produisant presque 35% d’oxygène en plus que d’autres plantes et arbres traditionnels. Tous ces avantages font du bambou une matière première écologique avec une production à moindre coût.

fibre de bambou

Les qualités de la viscose de bambou

Les fibres extraites du bambou sont à la fois légères et solides et possèdent naturellement des propriétés anti-bactériennes et absorbantes. Elles sont donc une alternative pour créer des vêtements de sport éthiques, à base de fibre végétale. Au toucher, une fois transformées en viscose, leur douceur les rend agréable à porter. Ainsi, la fibre de bambou peut se décliner en une grande gamme de vêtements allant des sous-vêtements aux pantalons, parmi tant d’autres.

viscose de bambou
Crédit photo : tissus.net

La controverse écologique

Sur le papier, la matière première est écologique et permet ainsi un tissu avec une production éco-responsable. Cependant, le processus de transformation de la cellulose en viscose donne matière à juger la place du “naturel” dans le tissu à base de fibre de bambou. En effet, le procédé de production de la matière nécessite l’utilisation de solvants chimiques et notamment du disulfure de carbone, composant chimique non-recyclable et agent polluant grandement l’air. Ainsi, dans l’univers textile, cette fibre est définie comme étant une fibre textile chimique artificielle. De nouvelles voies innovantes peuvent être mises en place afin de remplacer ces produits chimiques par d’autres alternatives et notamment par des produits industriels pouvant être récupérés en interne au sein d’usines, régies par des normes internationales. Les exploitations doivent aussi être traitées intelligemment afin de respecter l’écosystème des cultures de bambou sur le long terme. Toujours dans le but de proposer un produit textile ayant un impact environnemental positif.


Inscrivez-vous à notre newsletter pour plus d’articles !

Si vous souhaitez plus d’informations contactez nous Ici ou par mail à contact@greenybirddress.com


Notez la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.